Le site de Port-Aviation

Portrait de fbedei

Le site de Port-Aviation se trouve actuellement sur la commune de Viry-Chatillon.

Le premier aérodrome jamais conçu comme tel, avec toutes les facilités offertes aux aviateurs, est né voici plus de cent ans à Viry-Chatillon (cent ans en 2009).

Là, des visionnaires ont décidé de s'affranchir des contingences qu'il rencontraient dans leurs essais sur des champs de manoeuvres ou autres terrains d'opportunité.

Réunis en Société d'encouragement à l'aviation, ils décidèrent de créer Port-Aviation. Une premiere mondiale.

Tout au long des années de la Belle Epoque, cet endroit mythique a été un creuset, un vivier de l'aéronautique. Lieu "parisien" où il fallait être vu lors de grands événements, surtout lieu priviligié de rencontres et d'expérimentations, théatre d'innombrables exploits, petits ou grands, techniques ou glorieux - chaque vol était alors une prouesse!

Concepteurs, ingénieurs, inventeurs, chercheurs, pilotes et mécaniciens ont écrit, dans un même élan, l'épopée des riches heures de Port-Aviation.

C'est l'histoire de ces hommes (certains deviendront célèbres, d'autres demeureront totalement inconnus), issus de milieux divers mais tous hors du commun et mus par un même esprit de conquête que décrit ce site.

L'internaute y découvrira, à l'aide de page iconographiques, les destins et les réalisations de ces pionniers de Port-Aviation.

Entouré des collines avoisinantes, le site offrait aux pionniers qui utilisaient des machines très fragiles et sensibles aux vents, un espace relativement protégé, favorable à leurs évolutions.

Aujourd'hui seule une petite parcelle demeure sur laquelle se dresse le dernier bâtiment encore debout.

Port-Aviation, malgré son existence éphémère d'une dizaine d'années, n'a pas survécu que dans les pages des grimoires. Un quartier de Viry-Chatillon porte encore cette appellation, ses rues sont baptisées de patromynes de pilotes, autant de souvenirs d'un passé prestigieux.

Le terrain possède, dès le début, des infrastructures réalisées par Guillaume Tronchet, Architecte du gouvernement de Paris, plus connu comme concepteur du Pré Catelan et du Pavillon Dauphine.

A partir de 1919, le terrain se transforme en lotissement hébergeant un quartier résidentiel qui existe toujours aujourd'hui.

 

Commentaires

2
Portrait de fbedei

 
Le 18 octobre 1959, Robert Buron ministre des Transports, accompagné de Léon Bathiat, président des Vieilles Tiges, Louis Couhé, fondateur d'Aéroport de Paris et Henri Longuet maire de Viry-Chatillon ont apposé une plaque désignant le site "Ancetre des Aéroports Français"

Portrait de fbedei

A partir de 1919, le terrain se transforme en lotissement hébergeant un quartier résidentiel qui existe toujours aujourd'hui.