La Compagnie d'aviation

Cette société anonyme a pour objet la recherche, le perfectionnement et la vulgarisation de procédés d'élévation et de locomotion aérienne. Intégrer toutes manifestations scientifiques, sportives et utilitaires et assurer une application industrielle correspondante à la communication et aux transports aériens.Permettre à la conquête de l'air toutes opération civiles, commerciales et industrielles s'y rattachant.

La durée de la société est de cinquante ans, pour un capital de 300 000F. Les quatre fondateurs sont Charles-Jules Michel de Lagatinerie, Marie-Adrien de Puybaudet, Charles-François Dussaud et Léon Delagrange.

Ils apportent leurs études, plans et travaux, un aéroplane complet avec accessoires et une automobile Renault, les bénéfices d'une commande d'appareils Voisin, divers avantages et un monopole de vente concédés par les établissements Voisin frères, à Billancourt. Le conseil d'administration est composé de douze membres et se sont réunis pour la première fois au mois de novembre 1908.

Les associés prévoient un partage égal des bénéfices et donnent à leur société un objet à la fois simple et ambitieux: administrer le site de Port-Aviation, dont les surfaces sont louées à Madame Elise Duparchy.

Les statuts de la Compagnie d'aviation sont déposés chez Maître Champetiers de Ribes, notaire à Paris, suivant acte reçu le 2 juin 1908, puis Maître Arfeu son clerc. C'est Charles-François Dussaud demeurant à Paris, qui est autorisé par le Conseil d'administration de la société, réuni les 5 avril et 2 septembre 1908, à souscrire un bail de neuf ans qui débute le 15 octobre 1908 pour finir à pareille époque en 1917. Contrairement à la S.E.A, qui est en réalité une association, la Compagnie d'aviation est une société anonyme, son siège d'abord rue Le Peletier au n° 29, sera ensuite au 120, avenue des Champs-Elysées. Les fonds sont apportés par la famille de Lagatinerie, propriétaire dans le Morbihan, Charles-François Dussaud l'entrepreneur, Marie-Adrien de Puybaudet le politique, et le spécialiste aéronautique Léon Delagrange.

Port-Aviation

Charles François Dussaud