histoire du bâtiment de Port-Aviation

Forums

Le bâtiment est né à la mi-décembre de 1908 début janvier 1909, lors de l'aménagement du champ d'aviation qui devait devenir le 1er aérodrome organisé au monde. C'est un bâtiment construit en carreaux de plâtre et bois élevé sur un terre-plein avec un rez-de-chaussée vaste et large. Sur le côté droit une petite salle pour l'office, la cuisine, une pièce pour le téléphone et un bureau, et une pièce pour le chauffage.

Un premier étage avec une très belle mezzanine et balustrade en bois et une grande salle sur le côté gauche. Une courette intérieure derrière le bâtiment principal. Puis à la suite de ce bâtiment deux autres plus bas qui servent de restaurant et de dépendance.

Le bâtiment principal en 1909 sert d'Hôtel de réception pour les invités d'honneurs, et de bureau pour les différents secrétaires administrateurs des sociétés d'exploitation du terrain: Monsieur Théroulde pour la compagnie d'aviation et Monsieur F. Leclair pour la société Port Aviation.

Il devient le mess des officiers, voire des sous-officiers, lorsque les militaires Anglais, Français et Belges s'installent tour à tour.

Le second bâtiment est le restaurant du pesage (1909/1914). Bâtiment géré par Monsieur Duhamel pour la Société Anonyme des restaurant et hôtel de Port Aviation ayant son siège à Paris 38 rue de Berlin au terme d'un acte privé effectué le 7 septembre 1909. Je pense qu'à partir de 1915 il va devenir la cantine des apprentis pilotes jusqu’en 1919.

Le 6 et 7 août 1919, Madame Marie Elise Roussel propriétaire du château de Savigny-sur-Orge, veuve de Monsieur Alexis Duparchy, vend à la société Charles Piketty et ses fils un terrain de forme irrégulière situé commune de Viry Chatillon, au lieudit la Tournelle, la Plâtrière, et le gué Héron, formant une partie du champ d'aviation d'une surface de 31 hectares.

Puis le 16 mars 1925, un accord est signé entre Madame veuve Duparchy et la nouvelle société immobilière de gestion représentée par Monsieur Gabriel Frémon, avocat à Paris, président du Conseil d'Administration, ayant son Siège social à Viry Chatillon en l’Hôtel de Port Aviation. Cette nouvelle entreprise d'achat gère la création du lotissement et la vente des propriétés jusqu'en 1934.

La première assemblée générale de l'Association Syndicale des lotissements de Port Aviation se tient le 22 décembre 1927. A cette date, le directeur de cette Association Monsieur Daveau déclare un terrain d'une superficie de 4 646, 75 m2 avec un hôtel et terrain derrière, appartenant à la société civile immobilière de Port Aviation.

Cette société va devenir propriétaire de ce terrain et du bâti lors de la vente le 18 janvier 1934 entre elle et Madame Duparchy († 27 octobre 1937) suivant un acte reçu chez Maître Venot notaire à Savigny.

A partir de ce moment-là, la société loue à Madame Cordier, tenant pension bourgeoise au 12 rue François Pinton, Paris, une exploitation de bals publics, dans les bâtiments de Port Aviation. Les gérants en seront Monsieur et Madame Augié et cela jusqu'à la guerre.

Pendant la guerre 39/45, l'ensemble doit être occupé par la menuiserie Carquet, semble-t-il ? Puis après cette période, Monsieur Pierre Birot, pompier civil, demeurant à Viry Chatillon, rue Gabriel Jaillard devient le propriétaire de l'immeuble et de son terrain pour l'avoir acquis de la Société anonyme de Port Aviation suivant acte reçu par Maître Venot notaire à Savigny-sur-Orge, le 18 février 1947.

Pendant l'année 1947/48 Monsieur Pierre Birot fait construire au numéro 31 rue du barrage une maison en parpaing, divisée en cinq pièces et buanderie. Mais à première vue il n'en profite pas très longtemps car le 12 mai 1948, Madame Bonnet-Delaville devient la propriétaire de l'ensemble des bâtiments cadastré section A n°256P et 272 P sise au 31 rue du Barrage d'une contenance de 2422 m2. A première vue, elle la loue à la menuiserie Carquet, puis ensuite à partir de 1954/55 vient et s'installe en location à la même adresse Monsieur Fernand Barthe, marchand de matériel industriel et d'entreprise, neuf ou d'occasion.

Le 28 janvier 1955, Monsieur Barthe achète l'ensemble du terrain et des bâtis à Madame Bonnet-Delaville, suivant acte signé chez Maître Julien-Laferriere notaire à Chalo-Saint-Mars, Seine et Oise.

En 1960 Monsieur Barthe change de profession et devient fabricant de produit de nettoyage et d'entretien à façon, jusqu'aux environs de 1964. A cette époque, Monsieur Barthe fait venir la Société Parisienne d'Application de Silicones, la S.O.P.A.SI habitant au 3 rue Mirabeau à Ivry-sur-Seine, exploitant d'un établissement pour teinture et dépoussiérage des étoffes et vêtements pour les particuliers. Puis à partir de 1967/68 Monsieur Borovas Dimitri remplace Monsieur Barthe, certainement parti à la retraite.

La SOPASI va continuer son exploitation de teinture et de nettoyage industriel jusqu'en 1979/80; à partir de ce moment-là, pendant une période d'environ trois ans, il n'y a plus d'activité dans ces lieux.

Mais Monsieur Barthe, toujours propriétaire a manifesté le désir de céder à la commune sa propriété sise 80/82 rue Baronne de Laroche, compte tenu de l'intérêt historique qu'elle représente.

Le Conseil Municipal, après en avoir délibéré et à l'unanimité, autorise le Maire à demander au service des Domaines l'estimation de la valeur de la propriété Barthe situé à Port Aviation.

Dans son avis du 26 juillet 1982, la direction des services fiscaux de l'Essonne à déterminé la valeur vénale de la propriété à 1 000 000 f, ce qui correspond aux prétentions du propriétaire pour une surface de 2351 m2.

Dans les délibérations de la séance du 9 décembre 1982, le Conseil Municipal, considérant que la propriété Barthe est susceptible de constituer de par sa surface, (2351 m2) une réserve foncière intéressante dans un secteur de la ville entièrement construit, après en avoir délibéré et à la majorité des suffrages, décide de l’acquérir au titre de la constitution des réserves foncières au prix fixé par l'administration du Domaine.

Monsieur Henri Longuet, Maire de la ville de Viry-Chatillon, signe le 1er juin 1983 un acte de vente cadastré section AI n° 360 de 2351 m2 avec Monsieur Fernand Barthe retraité, domicilié 24, rue Marcel Doret à Viry-Chatillon.

Les bâtiments de Port Aviation sont remis en état, pour faciliter le travail des employés communaux et pendant une dizaine d'années vont leur donner une plus grande possibilité de stockage de matériel, devant l'essor de la ville de Viry-Chatillon.

A la séance du 11 avril 1991, le Conseil adopte à la majorité un dossier d'appel d'offres présenté par la direction générale des services techniques.

Pose de la 1ère pierre du CTM par Monsieur le Maire Jacques Chastel entouré d'élus et de techniciens en mars 1992.

Devant ces bâtiments, derniers témoins du premier Aérodrome au Monde en 1909, sera aménagé un jardin public d'une superficie de 400 m2 à partir de novembre 1995.

Malheureusement les travaux espérés de rénovation de ces bâtiments n'ont toujours pas été effectués et il reste aujourd'hui un bâtiment vide.

En 2000 l’association ARAOMPA c’est créé pour revaloriser et faire connaitre l’histoire de notre ville en la faisant connaître à des milliers de personnes. On constate que ce patrimoine, dont nous sommes les héritiers devrait être mieux considéré. Un vœu, un espoir, un rêve: pouvoir les restaurer, les rénover et leur redonner la splendeur de leurs débuts. Port-Aviation, cité par Apollinaire dans Alcools, dépérit lentement.

Après avoir alerté Institutions, organismes publics et privés, collectivités locales, départementales et Régionales, cette dernière a reconnu et labellisé le 8 mars 2019 ce patrimoine d’intérêt régional.

Une distinction qui va permettre à la ville de Viry-Chatillon d’obtenir des subventions pour sa réhabilitation.